Première partie

Introduction à Java et aux concepts de base

Objectifs d'apprentissage

  • Apprendre les concepts de base en java, la syntaxe, les types et opération de base.
  • Comprendre le processus de résolution d’erreur.
  • Créer de simples programmes.

1. Introduction à Java

Plusieurs d'entre vous ont suivi ITI1520 à l'automne. Votre introduction à l'informatique s'est faite avec Python. Voici un résumé des différences majeures :

  • Java est un langage orienté objet. Tout code Java est inséré dans une classe (voir HelloWorld du laboratoire 0).
  • Tout programme doit posséder une méthode principale public static void main(String[] args).
  • Java est un langage fortement typé. Il faut explicitement déclarer le type de chaque variable.
  • Chaque énoncé est terminé par un point-virgule.
  • Il faut mettre entre accolades les instructions d'un bloc de code.

Voici des ressources spécifiquement conçues pour faire la transition de Python à Java.

1.1 Conventions

Afin d’avoir un code facile et rapide à lire, il existe des conventions sur l’écriture des noms utilisés pour identifier les classes, méthodes, variables et constantes. Les noms devraient toujours être représentatifs et concis.

Nom Convention Exemple
Nom de classes Commence avec une majuscule, si c’est un nom composé de plusieurs mots, les mots subséquents commencent par une majuscule, mais les mots ne sont pas séparés par un espace
Il s'agit habituellement de noms communs.
Bouton, StudentSchedule, String
Nom de méthodes Commence avec une minuscule, si c’est un nom composé de plusieurs mots, les mots subséquents commencent par une majuscule, mais les mots ne sont pas séparés par un espace
Le premier mot est habituellement un verbe à l'infinitif présent.
main(), println(), moveLeft()
Nom de variable Commence avec une minuscule, si c’est un nom composé de plusieurs mots, les mots subséquents commencent par une majuscule, mais les mots ne sont pas séparés par un espace flag, firstName, result
Nom de constante Tout doit être en majuscules, si c’est un nom composé de plusieurs mots, les mots sont séparés par un tiret bas (_) MAX_NUMBER, RED

Rappel : Il est important de suivre les conventions, des points peuvent être déduits si elles ne sont pas respectées. Il existe de nombreuses ressources en ligne concernant ces conventions. N'oubliez pas de les consulter!

Il est aussi important d’ajouter des commentaires au code afin d’aider les autres programmeurs à le comprendre. Les commentaires en java commencent par deux barres obliques (//), si les commentaires sont répartis sur plus d’une ligne, la première ligne commence par « /* » et la dernière se termine par « */ ».



/* This is the beginning of the class HelloWorld that prints "Hello
   World!" to the console */

public class HelloWorld { 

    // This is the main method

    public static void main(String[] args) { 
        System.out.println("Hello World!"); 
    } 
} 
  

Portez une attention particulière au programme ci-haut et identifiez les éléments propres aux différentes conventions. Vous remarquerez aussi l’importance de l’indentation du code qui en facilite la lecture et la compréhension.

1.2 Introduction aux types prédéfinis

Comme mentionné plus haut, java est un langage fortement typé. Il est donc important de comprendre les types primitifs. Les types les plus utilisés sont :

  • int : un entier, avec un valeur entre -231 et 231-1
    int myInt;
    myInt = 3;
  • double : le type normalement utilisé pour représenter des nombres avec des décimales
    double myDouble;
    myDouble = 1.213;
  • boolean : peut avoir la valeur « true » ou « false »
    boolean myBool;
    myBool = true;
  • char : un caractère, soit une lettre, un numéro ou un symbole
    char myChar;
    myChar = 'x';
  • String : une chaîne de charactères, le contenu doit être mis entre deux symboles « " ». Notez que String n’est pas un type primitif, mais la raison est hors de la portée de ce laboratoire.
    String myString;
    myString = "Hello World!";

En Java, il est essentiel de déclarer le type de chaque variable ainsi que le type de la valeur de retour des méthodes (voir Section 3.1).
Dans l'exemple suivant, nous omettons de déclarer la variable « year » avant de l'utiliser.

1 public class Test {
2 	public static void main(String[] args) {
3 	    year = 2017 ;
4 	}
5 }

Nous obtenons alors une erreur lors de la compilation, soit error: cannot find symbol

Test.java:3: error: cannot find symbol
                year = 2017 ;
                ^
  symbol:   variable year
  location: class Test
1 error

Cette erreur peut facilement être corrigée par l'ajout de la déclaration de la variable de type int à la ligne 3.

1 public class Test {
2	public static void main(String[] args) {
3		int year;
4		year = 2017 ;
5	}
6}

Exercices : déclaration de types

Identifiez les erreurs dans les codes suivants.

Question 1.21 :

1 public class Test {
2	public static void main(String[] args) {
3	    char hello = "hello";
4	}
5}
Réponse

Question 1.22 :

1 public class CourseCode {
2	public static void main(String[] args) {
3	    String subjectArea = "ITI";
4	    int catalogNumber = 1121;
5	    int numCredits = 3.0;
6	    System.out.print(subjectArea + catalogNumber + " : " + numCredits + " credits");
7	}
8}
Réponse

Question 1.23 :

1 public class Test {
2	public static void main(String[] args) {
3	    double a,b;
4	    a = 24;
5	    b = 8/9;
6	    sum = a + b;
7	}
8}
Réponse

Question 1.24 :

1 public class Test {
2	public static void main ( String[] args ) {
3	    boolean winner, tie, loser;
4	    winner = loser = tie = true;
5	    System.out.println(winner + "  " +  tie + "  " + loser);
6	}
7}
Réponse

Question 1.25 :

1 public class Test {
2	public static void main ( String[] args ) {
3	    int numOfApples = 5;
4	    numOfApples = numOfApples - 2;
5	    double numOfApples = numOfApples - 1/2 ;
6	}
7}
Réponse

1.3 Les opérateurs de base

Les opérateurs sont utilisés pour manipuler les variables. Voici une liste des opérateurs que vous devez connaitre. Vous trouverez une liste complète des opérateurs et leurs priorités ici : https://www.tutorialspoint.com/java/java_basic_operators.htm.

Les opérateurs arithmétiques :

  • + (addition)
  • - (soustraction)
  • * (multiplication)
  • / (division)
  • % (modulo) : retourne le reste d’une division
  • ++ (incrémentation) : augmente la valeur de 1
  • -- (décrémentation) : réduit la valeur de 1

Les opérateurs relationnels :

Ces opérateurs retournent un boolean (true ou false)

  • > (plus grand que)
  • < (plus petit que)
  • >= (plus grand ou égale à)
  • <= (plus petit ou égale à)

Les opérateurs d'égalité :

Ces operateurs retournent un boolean (true ou false)

  • == (est égale à)
  • !=(n’est pas égale à)

Les opérateurs logique (du plus prioritaire au moins prioritaire) :

Ces operateurs retournent un boolean (true ou false)

  • ! (NON logique) : renverse l’état logique de l’expression qui suit. Si la condition est true, le NON logique la rendra false et vice-versa.
  • && (ET logique) : vrai si les deux côtés de l’opérateur sont vrais
  • || (OU logique) : vrais si un des deux côtés de l’opérateur est vrai

Exercices de révision! Attention aux priorités...

Qu'est-ce qui sera affiché à la console si l'on remplace la ligne manquante par ...?

1 public class PrintLine { 
2	public static void main(String[] args) { 
3	    //missing line
4   } 
5 } 
  

Question 1.31 :

System.out.println(4 + 2 > 6 == !(8 <= 8)); 
Réponse

Question 1.32 :

System.out.println(27 % 4 == 0 && 500 / 100 != 5 || true);
Réponse

Question 1.33 :

System.out.println(27 % 4 == 0 && (500 / 100 != 5 || true)); 
Réponse

Question 1.34 :

System.out.println('o' >= 'j' && 'B' > 'A' && '&' == '&');
Réponse

Question 1.35 :

char c = 'a';
System.out.println(c == 'c');
Réponse

Question 1.36 :

double x = 17.24;
System.out.println((x + 32) < true);
Réponse

2.1 Boucles « for » et « while »

Les boucles sont nécessaires afin de répéter un groupe d'énoncés plusieurs fois.

La boucle « for » ou « for loop » est une boucle qui se répète jusqu’à ce qu’une condition soit satisfaite. La forme générale de la boucle est la suivante :

for (initialization; termination; increment) {
	statement(s)
}

Où :

  1. Initialization est une expression qui sera exécutée avant le début de la boucle, l'expression est exécutée une fois, lorsque la boucle débute.
  2. Termination est une expression logique qui termine la boucle lorsqu’elle est fausse.
  3. Increment est une expression qui est exécutée après chaque itération de la boucle (habituellement utilisé pour augmenter ou diminuer une valeur)

Voici une simple classe qui démontre la boucle « for » :

1 class ForDemo {
2     public static void main(String[] args){
3          for (int i=1; i<11; i++){
4               System.out.println("Count is: " + i);
5          }
6     }
7 }

Si vous compilez et exécutez cette classe comme démontré dans le laboratoire 0, la sortie à la console sera :

Count is: 1
Count is: 2
Count is: 3
Count is: 4
Count is: 5
Count is: 6
Count is: 7
Count is: 8
Count is: 9
Count is: 10

Notez que nous avons créé une chaîne de caractère (String) "Count is: " suivi de i à l'aide de l’opérateur de concaténation « + ».

La boucle « while » agit similairement. Elle prend en paramètre une expression logique et s’exécute en boucle tant que l’expression reste vraie. Une variation de cette boucle est « do while » qui s’assure que la boucle s’exécute au moins une fois

Voici le programme vu précédemment avec la boucle for, cette fois implémenté avec une boucle while et do while.

1 class WhileDemo {
2    public static void main(String[] args){
3        int i = 1;
4        while (i < 11) {
5            System.out.println("Count is: " + i);
6            i++;
7        }
8    }
9}
1 class DoWhileDemo {
2    public static void main(String[] args){
3        int i = 1;
4        do {
5            System.out.println("Count is: " + i);
6            i++;
7        } while (i<11);
8    }
9}

Notez que la variable a été déclarée avant la boucle et que nous avons du incrémenter la variable « i » a l’intérieur de la boucle.

if, else et else if

Les déclarations if et else if prennent en paramètre une expression logique. Si cette expression est vraie, alors les opérations associées à la déclaration sont exécutées, sinon elles sont ignorées. Un else s’exécute si aucun if ni else if s’est exécuté. Un if peut être seul, un else if doit être à la suite d’un if ou d'un autre else if et un else doit suivre un if ou else if.

L’utilisation de ces déclarations est comme suit :

if (/*expression*/) {
	//do something
}
else if (/*boolean expression*/) {
	//do something
}
else if (/*boolean expression*/) {
	//do something
}
else {
	//do something
}

Dès qu'une expression logique est vraie, aucune des déclarations subséquentes ne sera exécutée. Il est donc très important d'utiliser les bonnes déclarations pour obtenir le comportement voulu. Un bon usage des « { } » et de l'indentation permettent d'éviter de commettre des erreurs.

Voici un programme qui indique les nombres pairs et impairs de 1 à 10:

1 class IfDemo{
2	public static void main(String[] args) {
3		int i = 1;
4		while (i<11) {
5			if (i % 2 == 0) {
6			    System.out.println(i + " is even");
7			} else {
8			    System.out.println(i + " is odd");
9			}
10			i++;
11		}
12	}
12}

Ce programme a une boucle similaire au programme de 2.1, à la ligne 5. On vérifie si le modulo 2 de « i » est 0. Si la réponse est « true » on sait que le nombre est pair et exécute la ligne 6, tandis que si la condition du « if » est fausse la ligne 8 est exécutée.

Notez qu'à la ligne 7, « else » aurait pu être remplacé par « else if (i % 2 == 1) » et le même résultat aurait été obtenu.

La sortie est :

1 is odd
2 is even
3 is odd
4 is even
5 is odd
6 is even
7 is odd
8 is even
9 is odd
10 is even

Exercice 2 : FizzBuzz

Créez la classe FizzBuzz qui parcours les nombres 1 a 30, si le nombre est divisible par 3 imprimer le numéro plus « Fizz », si divisible par 5 imprimer le numéro plus « Buzz », si le nombre est divisible par 15 imprimez le numéro plus « FizzBuzz »

La sortie de votre programme devrait être comme ceci :

3 Fizz
5 Buzz
6 Fizz
9 Fizz
10 Buzz
12 Fizz
15 FizzBuzz
18 Fizz
20 Buzz
21 Fizz
24 Fizz
25 Buzz
27 Fizz
30 FizzBuzz

3. Méthodes, tableaux et résolution d'erreurs

3.1 Méthodes

Jusqu’ici, nous n'avons utilisé qu'une méthode, main. Pour écrire des programmes bien structurés, il faut décomposer les problèmes en sous-problèmes, codés à l'aide de méthodes. Une méthode doit indiquer le type de la valeur qu’elle retourne ou « void » si elle ne retourne rien. Pour retourner une valeur, on utilise le mot clé return suivi de la valeur à retourner. Une méthode a des paramètres, ce sont des variables qui seront initialisées au moment de l'appel (lorsque la méthode est utilisée). Une méthode termine son exécution si elle rencontre le mot clé return ou si elle finit l’exécution de son code. La syntaxe d’une méthode est la suivante:

public static int addition(int a, int b) {
	int result = a + b;
	return result;
}

Où…

  • public static : modificateur de la méthode
  • int : le type de retour
  • addition : le nom de la méthode
  • int a, int b : la liste de paramètre: « int » est le type, « a » et « b » sont les noms des variables
  • return : mot clé précédant la valeur à retourner

Si l’on veut utiliser cette méthode, on doit l’appeler à partir de la méthode main comme ceci.

class MethodDemo {

	public static int addition(int a, int b) {
	    int result = a + b;
	    return result;
	}

        public static void main(String[] args){
            System.out.println("1 + 2 = " + addition(1,2));
   	}
}

L’exécution de ce code nous donne cette sortie :

1 + 2 = 3
Tableaux et erreurs

Les tableaux (array en anglais) sont de taille fixe et le type de chaque cellule est le même. Leur taille est déterminée lors de l’initialisation. Chaque « item » d'un tableau est appelée un élément, chaque élément est accessible par son index. L’index d’un élément est sa position dans le tableau, le premier élément commençant toujours par l'index 0.

Un tableau est déclaré en indiquant le type des éléments suivi de deux crochets [ ] puis du nom de la variable. Pour créer un tableau on utilise le mot clé new suivi du type des éléments puis de la taille du tableau entre crochets.
Exemple :

int[] anArray;
anArray = new int[10];

Nous allons concevoir une méthode qui crée un tableau dont la taille passée en paramètre et qui remplira le tableau avec un entier égal a l’index de l’élément * 100.

Commençons avec le code ci-dessous. Essayez de le compiler, puis de l’exécuter :

1 class ArrayDemo {
2    	public static void main(String[] args) {
3           populateArray(10);
4   	}
5
6	//methode that populates the array with the index of the element*100
7	public static int[] populateArray(int size) {
8	    int[] anArray;
9	    anArray = new int[size];
10	    for(int i = 1; i <= anArray.length; i++) {
11	    	anArray[i] = i * 100;
12	    }
13	    return anArray;
14	}
15}

Lors de l’exécution, nous recevons le message d’erreur suivant :

Exception in thread "main" java.lang.ArrayIndexOutOfBoundsException: 10
        at ArrayDemo.populateArray(ArrayDemo.java:11)
        at ArrayDemo.main(ArrayDemo.java:3)

Ce programme produit une erreur lors de son exécution, la première ligne nous indique la nature d’erreur. Les lignes suivantes indiquent la ligne ou l’erreur s’est produite. Dans ce cas-ci l'erreur est « ArrayIndexOutOfBoundsException » avec le détail « 10 », cela signifie que nous avons tenté d’accéder à l’index 10 du tableau, mais que cet index ne fait pas partie du tableau. Bien que la taille du tableau est en fait 10, les index du tableau débutent à 0. Ainsi, il contient les index 0 à 9. Dans l’exemple précédent nous avons essayé d’utiliser les indexes 1 à 10, ce qui explique pourquoi l’exécution à causé une erreur.

Il est possible de résoudre l’erreur en modifiant le code comme ceci (identifiez les 2 changements à la ligne 10) :

1 class ArrayDemo {
2	public static void main(String[] args) {
3      	    populateArray(10);
4       }
5
6	// Method that populates the array with the index of the element*100
7	public static int[] populateArray(int size) {
8	    int[] anArray;
9	    anArray = new int[size];
10	    for (int i = 0; i < anArray.length;i++) {
11	    	anArray[i] = i * 100;
12	    }
13	    return anArray;
14	}
15}

Maintenant que la méthode populateArray ne cause plus d’erreurs, nous pouvons imprimer le tableau pour nous assurer que la méthode effectue les bonnes opérations sur le tableau.

Vérifier que le comportement d'une boucle est bel et bien celui voulu est une bonne pratique. Les erreurs de type « ArrayIndexOutOfBoundsException » peuvent alors être évitées.

1 class ArrayDemo {
2	public static void main(String[] args) {
3	    int[] arrayToPrint = populateArray(10);
4	    for (int i = 0; i < arrayToPrint.length; i++) {
5	    	System.out.println("value for index " + i + " is: " + arrayToPrint[i]);
6	    }
7	}
8
9	// Method that populates the array with the index of the element*100
10	public static int[] populateArray(int size) {
11	    int[] anArray;
12	    anArray = new int[size];
13	    for(int i = 0; i & anArray.length; i++) {
14	    	anArray[i] = i * 100;
15	    }
16	    return anArray;
17	}
18}

La sortie de ce programme est :

value for index 0 is: 0
value for index 1 is: 100
value for index 2 is: 200
value for index 3 is: 300
value for index 4 is: 400
value for index 5 is: 500
value for index 6 is: 600
value for index 7 is: 700
value for index 8 is: 800
value for index 9 is: 900
Tri par sélection

Utilisons l'algorithme de tri par sélection afin de nous familiariser avec les concepts que nous venons de voir. L'algorithme de tri identifie d'abord la position du plus petit élément du tableau . Il échange alors le contenu de cette position et celui de la position 0. Ensuite, l'algorithme identifie la position du deuxième plus petit élément.Le contenu de cette position et celui de la position 1 sont échangés. L'algorithme continue de façon itérative jusqu'à ce que toutes les valeurs soient en ordre croissant.

  • La méthode sort déclarée à la ligne 3 implémente l'algorithme de tri ; Figure 6. Cette méthode a un paramètre, nommé xs. Ce paramètre est de type référence vers un tableau d'entiers, int[].
  • À la ligne 5, nous déclarons quatre (4) variables de type entier (int).
  • À la ligne 7, nous avons la boucle for la plus à l'extérieure. Le test de la boucle for comprend 3 expressions : initialisation, critère d'arrêt, et l'incrément. Ainsi, on initialise la variable i à la valeur 0. La boucle terminera lorsque la valeur de i est égale ou plus grande à la longueur du tableau désigné par la variable référence xs. Finalement, pour chaque itération, la valeur de i est incrémentée de 1, i++. La syntaxe i++ est une forme abrégée de l'expression i=i+1.
  • Ligne 8, nous assignons la valeur de i à la variable argMin. La valeur de la variable argMin sera utilisée pour désigner la position du plus petit élément du tableau entre les positions i et xs.length-1.
  • Ligne 9, nous avons une boucle for imbriquée. Cette boucle est utilisée afin de parcourir les positions i+1 à xs.length-1 du tableau. En effet, la valeur de j est initialisée à la valeur de i+1, la boucle terminera lors que la valeur de j sera égale ou plus grande à la longueur de tableau. Pour chaque itération, nous incrémentons la valeur de j de 1.
  • À la ligne 10, nous avons l'énoncé if. On remarquera que le test est placé entre parenthèses. Ici, compare le contenu des positions j et argMin du tableau. Si la valeur à la position j est inférieure à celle de la case argMin, on sauvegarde la valeur de j dans la variable argMin, ligne 11. C'est la position de la plus petite valeur jusqu'à maintenant.
  • Lignes 15, 16 et 17. Une fois boucle imbriquée terminée, argMin contient la position de la plus petite valeur pour le segment du tableau situé entre les positions, i et xs.length-1. Nous interchangeons le contenu des cellules i et argMin du tableau.
  • À la ligne 18 se trouve l'accolade qui ferme le bloc débutant à la ligne 7.
  • À la ligne 20 se trouve l'accolade fermant le bloc débutant à la ligne 3.
  • La déclaration de la méthode principale se trouve à la ligne 22. Cette méthode possède un paramètre, nommé args, une référence vers un tableau de chaînes de caractères.
  • Ligne 24, déclaration d'une variable référence vers un tableau d'entiers. Cette variable se nomme marks.
  • Ligne 25. La portion droite de l'énoncé crée un tableau d'entier et l'initialise. La référence du tableau est sauvegardée dans la variable marks.
  • Ligne 27. Appel à méthode sort. La valeur du paramètre actuel marks est copiée dans le paramètre formel xs.
  • Lignes à 33. Impression du contenu du tableau désigné par la variable référence marks. On remarquera que l'on peut déclarer le type d'un variable à même l'initialisation de la boucle for.
1 public class Sort { 
2 
3	public static void sort(int[] xs) { 
4 
5	    int i, j, argMin, tmp; 
6 	    
7	    for (i = 0; i < xs.length - 1; i++) { 
8	        argMin = i; 
9	        for (j = i + 1; j < xs.length; j++) { 
10	            if (xs[j] < xs[argMin]) { 
11	            	argMin = j; 
12	            } 
13	        } 
14 	    
15	        tmp = xs[argMin]; 
16	        xs[argMin] = xs[i]; 
17	        xs[i] = tmp; 
18  	    } 
19 
20	} 
21 
22	public static void main(String[] args) { 
23 
24	    int[] marks; 
25	    marks = new int[]{100,34,72,56,82,67,94}; 
26 	    
27	    sort(marks); 
28 	    
29	    for (int i=0; i< marks.length; i++) { 
30	        if (i>0) { 
31	        	System.out.print(", "); 
32	        } 
33	        System.out.print(marks[i]); 
34	    } 
35	    
36	    System.out.println(); 
37	} 
38 
39 }

Exercices!

Question 3.1

Créez une classe comportant une méthode nommée createArray et une méthode main.
La méthode createArray doit créer un tableau où chaque élément contiendra la valeur du carré de son index de 0 jusqu’au nombre fourni en paramètre et retourner ce tableau.
Cette méthode doit être appelée à partir de la méthode main afin de recevoir les carrés de 0 à 12 et d'en imprimer les valeurs. La sortie de votre programme devrait être :

The square of 0 is: 0
The square of 1 is: 1
The square of 2 is: 4
The square of 3 is: 9
The square of 4 is: 16
The square of 5 is: 25
The square of 6 is: 36
The square of 7 is: 49
The square of 8 is: 64
The square of 9 is: 81
The square of 10 is: 100
The square of 11 is: 121
The square of 12 is: 144
Question 3.2

Complétez ce code pour qu’il calcule la moyenne des 10 nombres fournis dans un tableau :

1 class AverageDemo {
2	public static void main(String[] args) {
3	    double[] valuesArray; 
4	    valuesArray = new double[]{100.0,34.0,72.0,56.0,82.0,67.0,94.0};
5	    System.out.println("The average is: " + calculateAverage(valuesArray));
6	}
7
8	// Method that calculates the average of the numbers in an array
9	public static double calculateAverage(double[] values){
10	    double result;
11	    //your code here
12	    return result;
13	}
14}

Question 3.3

Créez une méthode qui permet d’ajouter un élément a une position spécifique d’un tableau, Cette méthode doit prendre trois paramètres : un tableau, une position et un nombre à insérer. Utilisez la méthode main pour imprimer le tableau avant et après l’insertion. (Indice : les tableaux sont de taille fixe, il faut donc créer un nouveau tableau qui a une plus grande taille).
Exemple de sortie :

Array before insertion:
1
5
4
7
9
6
Array after insertion of 15 at position 3:
1
5
4
15
7
9
6
Question 3.4

Complétez ce code pour qu’il imprime les lettres du tableau de caractères « unorderedLetters » en ordre décroissant :

1 public class ReverseSortDemo {
2	public static void main(String[] args) {
3	    char[] unorderedLetters;
4	    unorderedLetters = new char[]{'b', 'm', 'z', 'a', 'u'};
5	    reverseSort(unorderedLetters); 
6	    for (int i = 0 ; i < unorderedLetters.length; i++) {
7	    	System.out.print(unorderedLetters[i]);
8	    }
9       }
10	// Method that sorts a char array into its reverse alphabetical order
11	public static void reverseSort(char[] values){
12
13		//your code here
14	}
15
16 }

4. Java Scanner

Il existe en Java une classe appelée Scanner. C'est la façon la plus simple pour obtenir une entrée faite par l'utilisateur. Afin d'utiliser cette fonctionnalité, vous devez d'abord importer le nom de la classe. En effet, comme cette classe a déjà été créée pour vous, il suffit d'utiliser import java.util.Scanner; pour y avoir accès. Pour créer le Scanner, nous devons utiliser la ligne suivante:

Scanner sc = new Scanner(System.in); 

La création d'un objet de type Scanner reçoit comme argument la variable « in » contenue par System (similairement à System.out utilisé pour la méthode println). Vous verrez en détail la création d'objets au prochain laboratoire.

Pour lire la valeur entrée par l'utilisateur, nous devons prévoir le type de données que l'on veut recueillir.
Pour un int, on utilise :

int myInt = scanNum.nextInt();

Pour un double, on utilise :

double myDouble = scanName.nextDouble();

Pour un String, on utilise :

String myString = scanName.nextLine();

Compilez et exécutez le code ci-dessous.:

import java.util.Scanner;

class ScannerDemo {
	public static void main(String[] args) {
		
	    System.out.print("What is your name? ");
	    Scanner scanName = new Scanner(System.in);
 	    String myString = scanName.nextLine();
	    
	    System.out.print("How many countries have you visited? ");
	    Scanner scanNum = new Scanner(System.in);
 	    int myInt = scanNum.nextInt();
	    
	    
	    System.out.println(myString + " has visited " + myInt + " countries.");

	}
}
Question 4 : Mon premier scanner:

Créez un court programme nommé VotingRight qui demande à l'utilisateur d'entrer son âge. Si l'utilisateur n'est pas en âge de voter, le programme doit imprimer le nombre d'années manquantes pour que l'utilisateur puisse voter.

Exemples de sortie :

How old are you? 11
You will be allowed to vote in 7 years.
How old are you? 24
You have the right to vote!

Exercices : Test et correction d’erreurs!

Question 5

Pour cette section, plusieurs méthodes sont fournies. Elles contiennent par contre des erreurs. Certaines sont des erreurs de syntaxe alors que d’autres sont des erreurs de logique. La méthode main contient des tests qui exécutent les deux autres méthodes et vérifie si elles fonctionnent bien.

La méthode isPrime détermine si le nombre fourni en paramètre est un nombre premier. Un nombre premier est un nombre plus grand que 1 qui est seulement divisible par un et lui-même.

La méthode fibonacci prend un nombre et donne le nombre a cette position dans la suite de Fibonacci. Dans la suite de Fibonacci, chaque nombre est la somme des deux positions précédentes où la position 0 possède le nombre 0 et la position un le nombre 1. Le tableau suivant décrit cette suite :

position 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Value 0 1 1 2 3 5 8 13 21 34
class LabExercice5 {

	public static void main(String[] args) {
	    boolean[] test = new boolean[8];
	    
	    // test for isPrime
	    test[0] = (isPrime(0) == false);
	    test[1] = (isPrime(2) == true);
	    test[2] = (isPrime(7) == true);
	    test[3] = (isPrime(15) == false);
	    
	    test[4] = (getFibonacci(1) == 1);
	    test[5] = (getFibonacci(3) == 2);
	    test[6] = (getFibonacci(5) == 5);
	    test[7] = (getFibonacci(8) == 21);
	    
	    boolean testFlag=true;
	    for (int i = 0; i < test.length; i++) {
	    	if (test[i]){
	    	    System.out.println("test " + i + " passed");
	    	} else {
	    	    System.out.println("test " + i + " failed");
	    	    testFlag = false;
	    	}
	    }
	    
	    if (testFlag) {
                System.out.println("All tests are successful");
	    } else {
	    	System.out.println("Not all tests are successful");
	    }

	}

	//method that determines if the number x is prime
	public static boolean isPrime(int x) {
	    if (x < ) {
	    	return false;
	    }
	    if (x== ) {
	    	return true;
	    }
	    boolean prime = false;
	    int i = 2;
	    while (prime && x < i) {
	    	if (x % i == 0) {
	 	    prime = false;
	    	}
	        i++;
	    }
	    return prime;
	}

	// returns the fibonacci number at the position in parameter
	public static int getFibonacci(int position) {
	    int num = 0;
	    int num2 = 1;
	    int fibonacci = 0;
	    for (int i = 0; ) {
   	     	fibonacci = ;
   	     	num = num2;
 	    	num2 = fibonacci;
	    }
	    return num;
	}

}

Vous devez corriger le code pour que tous les tests passent et que vous obteniez le message suivant :

test 0 passed
test 1 passed
test 2 passed
test 3 passed
test 4 passed
test 5 passed
test 6 passed
test 7 passed
All tests are successful

Question 6

Pour cet exercice, vous devez écrire une méthode qui demande 10 numéros à l’utilisateur dans la méthode main, ces numéros représentent des notes de cours. Une fois les 10 numéros obtenus, vous devez faire appel aux quatre autres méthodes en passant les 10 numéros en paramètre. La méthode calculateAverage doit calculer puis imprimer la moyenne des notes. La méthode calculateMedian calcule et imprime la médiane des notes. La méthode calculateNumberFailed calcule le nombre d’étudiants qui ont échoué le test et calculateNumberPassed calcule et imprime le nombre d’étudiant qui ont passé le test. Une note de moins de 50% est un échec.

class LabExercice6 {
	public static void main(String[] args) {
		
  	    //your code here
		
	}
	
	public static void calculateAverage(double[] notes) {
	    //your code here
	}
	
	public static void calculateMedian(double[] notes) {
	    //your code here
	}
	
	public static void calculateNumberFailed(double[] notes) {
	    //your code here
	}
	
	public static void calculateNumberPassed(double[] notes) {
	    //your code here
	}

}

Deuxième partie

Créer et soumettre un fichier zip (1 point)

Directives

  • Créez un répertoire que vous nommerez lab1_123456, où vous remplacerez 123456 par votre numéro d'étudiant.
  • Dans ce répertoire, créez quatre sous-répertoires Q2, Q3, Q5, et Q6.
  • Dans chaque répertoire, copier les programmes correspondant à cette question. N'y ajoutez que le code source, les fichiers .java. En particulier, ne soumettez pas les fichiers .class.
  • Dans le répertoire lab1_123456, on dit parfois le répertoire racine, créez un fichier texte nommé README.txt, qui devra contenir votre nom, numéro d'étudiant, ainsi qu'une brève description du contenu (en français ou en anglais, c'est votre choix) :
    
    Student name: Jane Doe  
    Student number: 123456  
    Course code: ITI1121  
    Lab section: B-2  
     
    This archive contains the 5 files of the lab 1, that is, this file (README.txt),  
    the file FizzBuzz.java in the directory Q2, the files createArray.java, 
    AverageDemo.java, ArrayInsertion.java and ReverseSortDemo.java in Q3, 
    LabExercice5.java in Q5 and LabExercice6.java in Q6.
  • Créez un fichier zip lab1_123456.zip à partir du répertoire lab1_123456.
  • Assurez-vous que cette archive comprend tous les fichiers nécessaires. Pour ce faire, copiez le fichier zip quelque part, ouvrez-le et assurez-vous que les fichiers et les répertoires espérés s'y trouvent.
  • Soumettez l'archive sur https://uottawa.brightspace.com/

Resources

Table of Contents